Réponses des développeurs à propos de la conception du vaisseau et de ses capacités de défense

rsi-galaxy

Le Galaxy ne semble pas être bien protégé, puisqu’il ne possède qu’un seul grand bouclier. Comment le vaisseau compense-t-il cela ? Autrement dit, sera-t-il rapide ou sera-t-il lourdement blindé ?

Cette question s’inscrit dans le cadre d’une réflexion à long terme sur le fonctionnement des boucliers et de tous les composants de nos vaisseaux. Attendez-vous à voir d’autres mises à jour à ce sujet au cours de la nouvelle année, ainsi que des informations supplémentaires sur les vaisseaux dont les chargements ont été modifiés pour s’y adapter. En bref, le Galaxy sera bien protégée pour sa taille, car le rôle des boucliers S3/Grands sera très différent de celui des boucliers S2/Moyens, et de nombreux vaisseaux auront soit moins d’éléments plus grands, soit plus de deux éléments plus petits, afin d’offrir une plus grande profondeur de jeu.

Qu’y a-t-il sous le pont ?

C’est juste une conception visuelle cool sans aucune fonctionnalité de jeu prévue…

Pouvons-nous avoir une explication de ce que sont les deux pièces du premier étage à l’avant du Galaxy ?

Sur le pont supérieur, les deux pièces avant derrière la passerelle sont destinées à l’ascenseur de l’équipage et au collier d’amarrage. Sur le pont inférieur, la pièce avant est réservée aux composants et celle située plus à l’arrière est le vestiaire de l’équipage/la combinaison pour sortir du véhicule par les ascenseurs.

Certaines des tourelles sont-elles contrôlées par le pilote ? Si ce n’est pas le cas, le pilote a-t-il d’autres armes à sa disposition ?

Le pilote n’a accès qu’aux missiles, les tourelles sont contrôlées par l’équipage.

Que pouvez-vous nous dire sur les capacités de manœuvre ou de vitesse du Galaxy par rapport au Carrack et au Constellation ?

En raison de la taille du Galaxy, attendez-vous à ce qu’il soit plus proche du Carrack en termes de maniabilité et de vitesse que du Constellation.

Réponses des développeurs à propos des modules du RSI Galaxy

Si je n’ai pas de modules, le centre du vaisseau est-il simplement une pièce vide, ou le RSI Galaxy est-il livrée avec un module de base ? En outre, le vide est-il plein ou vide, et puis-je y mettre des “trucs” ?

Si vous n’avez pas de module, le Galaxy dispose d’un espace vide doté d’une coque étanche, qui vous permet de passer du hangar au reste du vaisseau. Comme il s’agit simplement d’un espace vide, vous pouvez y placer des “trucs” mais, en l’absence de plaques de chargement, ils seraient soumis à tous les risques normaux d’un chargement non sécurisé.

Le Galaxy n’est pas livrée avec un module standard pour deux raisons. Tout d’abord, nous voulons que les joueurs choisissent leur module initial plutôt que de se retrouver avec ce qui aurait été la base plus celui qu’ils veulent. Deuxièmement, ces modules prendront de l’espace physique dans un inventaire comme tous les composants. Par conséquent, si chaque vaisseau était livré avec un module dont les joueurs ne veulent pas nécessairement, cela les pénaliserait injustement.

Qu’implique le remplacement des modules ? Par exemple, combien de temps cela prend-il, où peut-on le faire, et peut-on changer les modules à la volée ou doit-on d’abord transporter tous les modules à un endroit (comme les autres composants du vaisseau) ?

En raison de leur taille, les modules doivent être remplacés dans un endroit capable de réaliser ce type de travail, comme les boutiques du cousin Crow, et le vaisseau devra y rester un certain temps. Les délais exacts restent à déterminer mais, en raison de la relative facilité d’accès (retirer le capuchon inférieur puis échanger le module), l’opération ne devrait pas être longue, à condition que toutes les pièces nécessaires se trouvent à cet endroit.

Les modules du Galaxy peuvent-ils être déposés sur une planète pour créer une base d’opérations temporaire ?

Non. Les modules eux-mêmes ont besoin d’être alimentés et refroidis par le vaisseau lui-même, ils ne peuvent donc pas fonctionner de manière autonome. En outre, ils sont installés avec un capuchon de couverture pour les verrouiller en place, qu’il faudrait d’abord retirer.

Y aura-t-il des équipements médicaux dans la partie non modulaire du vaisseau ?

Il n’y a pas d’équipement médical à bord, tel qu’un lit médicalisé, en dehors du module médical.

Réponses des développeurs à propos du hangar du RSI Galaxy

Le site Web de promotion du Galaxy indique : “[…] un pont arrière qui sert de hangar dédié ou de soute de taille importante, […]”. Cela signifie-t-il que toute la zone du pont arrière est une grille de cargaison de 64 SCU ou seulement les côtés de celle-ci ? Ne pouvons-nous transporter que des vaisseaux de 64 SCU ou des vaisseaux XXS dans le pont arrière, ou pouvons-nous transporter les deux en même temps ?

Les grilles de cargaison de 64 SCU sont des grilles 2×32 espacées au bord du hangar et n’interfèrent pas avec la métrique du hangar, ce qui permet de stocker simultanément un vaisseau XXS et 64 SCU.

Le module de chargement peut-il être utilisé comme un hangar improvisé, et peut-on utiliser des rayons tracteurs pour tirer les véhicules de la plateforme Tumbril Nova ou Atlas dans le module de chargement ?

Si vous pouvez faire passer le véhicule soit par la porte du hangar, soit par l’ascenseur, c’est parfaitement possible… mais pas prévu ! L’élévateur de fret est capable de charger deux conteneurs de 32 SCU à la fois, de sorte que les véhicules jusqu’à et y compris le RSI Ursa s’adapteront confortablement.

Le hangar dispose-t-il de capacités de ravitaillement/réparation ?

Le Galaxy ne dispose d’aucun système intégré de ravitaillement ou de réparation. Les joueurs devront donc apporter les outils et l’équipement nécessaires.

Quelle taille de vaisseau peut-on faire entrer dans le hangar arrière du Galaxy ? Par exemple, un MISC Prospector peut-il y être installé ? Le hangar arrière dispose-t-il d’une rampe ou d’un élévateur pour les véhicules terrestres, ou ceux-ci ne peuvent-ils être utilisés qu’avec des modules élévateurs ?

Le hangar arrière est un hangar XXS et, en tant que tel, il n’est pas en mesure d’accueillir un MISC Prospector. Cependant, le module de raffinage est entièrement compatible avec les sacoches du Prospector et de l’Argo MOLE, qui peuvent donc toujours décharger leurs matériaux à raffiner.

Le hangar arrière n’a pas de rampe, car une rampe à l’angle requis étendrait l’empreinte du vaisseau au-delà des métriques de son hangar désigné, le privant de l’utilisation de certaines plates-formes et installations d’atterrissage. Un autre ascenseur à l’arrière aurait un dégagement minimal pour le chargement par rapport aux ascenseurs du module central. Par conséquent, seule la zone centrale est compatible avec les véhicules terrestres par conception.

Pour essayer de dissiper une partie de la confusion qui existe au sujet de la taille des hangars, nous avons des métriques de hangar XXS, XS, S, M, L et XL (parfois appelées S1-6 d’après la valeur XML). Un vaisseau doit correspondre entièrement à l’une de ces tailles pour être lancé. Cependant, nous ne disposons pas de toutes les tailles de hangar à tous les endroits. Par exemple, le plus petit hangar de la plupart des stations spatiales et des zones d’atterrissage est de taille S, ce qui signifie qu’un vaisseau XXS ou XS y apparaîtra. Les zones d’atterrissage à des endroits comme Port Olisar et les avant-postes planétaires descendent à XXS. Des exemples de vaisseaux qui correspondent à la métrique XXS sont l’Anvil Pisces, l’Argo MPUV, le MISC Razor, l’Origin 85X et l’Origin M50.

Réponses des développeurs à propos de la raffinerie du RSI Galaxy

Comment le module de raffinerie se compare-t-il à la capacitédu MISC Expanse à exécuter six tâches de raffinage différentes simultanément, et le module dispose-t-il d’un stockage pour le minerai raffiné ?

Le module de raffinage du Galaxy dispose d’un stockage pour les matières premières et raffinées (en dehors du stockage dans les sacoches comme l’Expanse) ainsi que de deux réacteurs beaucoup plus grands que ceux de l’Expanse. Ainsi, même si elle peut exécuter moins de tâches simultanées, elle peut traiter des quantités beaucoup plus importantes par tâche et les stocker ensuite.

Le Galay peut-il ravitailler son réservoir quantique d’une manière ou d’une autre à partir du quantanium raffiné qu’elle a créé dans le module de raffinage ?

Il n’y a pas de connexion directe aux réservoirs quantiques à partir des raffineries, contrairement au MISC Odyssey, de sorte que tout Quantanium raffiné par le Galaxy est destiné à la vente/au commerce plutôt qu’au remplissage automatique de ses propres réservoirs.

Auteur

Article précédentRoadmap Roundup – 7 décembre 2022
Article suivantLuminalia 2952

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici