La tourelle peut-elle être contrôlée par le pilote ? Si oui, tire-t-elle en même temps que les armes orientées vers l’avant ou est-elle contrôlée séparément ?

Pas par défaut. Cependant, comme il s’agit d’une tourelle à distance, elle pourra être « asservie » par une lame d’ordinateur à l’avenir, où elle sera verrouillée face à l’avant en position supérieure.

La tourelle est-elle fixée dans l’une des deux positions (supérieure, face à l’avant, inférieure, face à l’arrière) ou peut-elle se déplacer librement entre ces deux extrêmes ?

Elle ne peut être utilisée que dans les deux positions. Pendant la transition, elle est incapable de tirer, bien que cette transition soit relativement rapide pour minimiser les temps d’arrêt.

Combien de temps faut-il à la tourelle pour se déplacer d’une extrémité à l’autre de son rail, et se déplace-t-elle assez rapidement pour suivre avec précision un petit chasseur comme le Gladius ?

Le temps actuel est de moins de cinq secondes. Il est difficile de dire si c’est assez rapide pour suivre un Gladius car il y a beaucoup de variables, mais nous avons l’intention que ce soit assez rapide pour ne pas gêner le combat.

Puis-je équiper la tourelle à distance d’une lame AI ?

Oui. Comme toutes les tourelles à distance sur les véhicules, nous prévoyons que ce soit le cas si vous avez la capacité de lame à bord.

Existe-t-il un moyen pour le pilote et le tireur de s’échapper rapidement en cas d’urgence ? Par exemple, des sièges éjectables, une capsule de sauvetage ou quelque chose de similaire ?

Le vaisseau est équipé en standard de deux sièges éjectables qui peuvent tirer indépendamment.

Peut-on tirer avec les armes d’aile lorsque le chasseur est en état d’atterrissage ?

Lorsqu’il est en position d’atterrissage, les armes sont repliées pour réduire la taille globale du vaisseau, et il est donc impossible de les utiliser.

La tourelle unique bénéficie-t-elle d’une assistance spéciale à la cible, telle qu’une assistance supplémentaire de l’auto-gimbal ?

Non, il s’agit simplement d’une tourelle télécommandée ordinaire qui possède toutes les caractéristiques des tourelles existantes.

Quelle est la taille des vaisseaux auxquels elle s’adapte ?

Nous avons conçu l’état d’atterrissage de manière à ce qu’il corresponde aux paramètres des plateformes d’atterrissage « extra small » ou de taille 2. Cela correspond à la majorité de nos autres chasseurs et lui permet de tenir dans un Polaris.

Le degré de liberté de la tourelle sera-t-il limité différemment selon l’état de l’aile ?

Les arcs de tir seront différents en fonction de la position, mais nous ne prévoyons d’utiliser la tourelle que lorsque l’aile est déployée.

Les armes de la tourelle sont-elles faites sur mesure et peuvent-elles être personnalisées ou remplacées ? Quelle est la taille maximale des armes qu’elle accepte ?

Les canons de la tourelle sont des armes standard de taille 3 et peuvent être personnalisés comme n’importe quelle autre arme.

Quelle est sa portée de vol par rapport à celle du Vanguard ou de l’Hurricane ?

Il est plus proche de l’Hurricane en termes de distance de vol et de style, mais plus lent en termes de SCM en raison de sa masse plus importante. Dans le cadre des travaux visant à introduire le Scorpius dans le jeu, nous allons réévaluer la vitesse et la maniabilité de ce type de vaisseau pour nous assurer qu’ils répondent tous aux objectifs souhaités, car nous avons remarqué quelques irrégularités dans les réglages existants. Le Vanguard reste un chasseur lourd à long rayon d’action et bénéficie de réservoirs de carburant plus grands et d’un système de survie à bord pour supporter des vols de longue durée.

Comment son blindage se compare-t-il à celui du Vanguard, du Hurricane et du Super Hornet ?

Son niveau de blindage est égal à celui du Hurricane, légèrement inférieur à celui du Super Hornet et inférieur à celui du Vanguard.

Où se situe le vaisseau par rapport aux autres chasseurs comme le Super Hornet, le Vanguard et le Hurricane ?

Il se situe au milieu de tous ces chasseurs, et tous ont des avantages et des inconvénients les uns par rapport aux autres. Le Scorpius se rapproche le plus de l’Hurricane, mais il troque sa tourelle habitée contre une tourelle télécommandée. Comparé au Super Hornet, il est légèrement plus fort offensivement mais ne bénéficie pas de la modularité du châssis du Hornet. Par rapport au Vanguard, le Scorpius offre moins de puissance de feu offensive vers l’avant au profit d’une meilleure couverture.

Pourquoi devrais-je choisir le Scorpius plutôt que le Hurricane ?

Les deux vaisseaux ont le même rôle, mais si vous souhaitez une position de tourelle légèrement plus flexible offrant plus d’angles de tir indépendamment du contrôle du pilote, alors le Scorpius vous l’offre.

Article original en anglais.

Auteur

  • Rédacteur en chef pour WormHole Tribune : À travers ce journal, nous souhaitons parler de tous les sujets liés à l’univers de Star Citizen. Bien qu’il couvre l’actualité autour du développement, sa vocation réelle est surtout de couvrir le contenu créé par les joueurs eux-mêmes : conflits, politique, diplomatie, guerres de territoires.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici