Bienvenue à Loremakers : Questions de la communauté, une série destinée à répondre à vos questions sur le contenu. Nous avons plongé dans la section « Ask A Dev » et sélectionné dix questions sur l’univers de Star Citizen. Toutes les questions ont été légèrement modifiées pour des raisons de contexte et de clarté, mais vous pouvez cliquer sur le sujet pour accéder directement à l’article original et participer à la conversation. L’équipe de narration prévoit également de publier un épisode de Loremakers : Questions de la communauté chaque trimestre, la prochaine étant prévue pour le mardi 23 août 2022. N’hésitez donc pas à participer à la discussion et à poser toutes vos questions sur l’univers dans notre forum Ask A Dev.

Quel Messer était le « meilleur » ?

Question : Les Messer sont mauvais, mauvais Messer ! Cependant, compte tenu de la durée de leurs jugements, il est logique qu’il y en ait eu quelques-uns qui n’étaient pas si mauvais… ou pas ? Quel Messer était le meilleur, rétrospectivement ? Le plus humain, celui qui a mis en œuvre les politiques les plus bénéfiques, ou peut-être celui qui a tout simplement ignoré l’empire en le laissant à lui-même ?

Réponse : Question amusante ! Vous avez raison, il est facile de généraliser les dirigeants de l’ère Messer comme étant « mauvais » parce que beaucoup de leurs politiques étaient autoritaires, anti-démocratiques, ou même carrément diaboliques (je vous laisse regarder Linton Messer XI et sa décision de vendre les droits de terraformation à Garron II sans aucun égard pour les êtres sensibles qui y vivent). Bien que les dirigeants du régime des Messer aient tous été considérés comme « mauvais », car ils ont tous joué un rôle dans le démantèlement de la démocratie et la consolidation du pouvoir au sein de la famille, certains n’étaient pas aussi complices et coupables que d’autres. Alors, qui était le meilleur des pires ?

Tout d’abord, un rapide aperçu de l’ère Messer, qui consistait en un règne de 246 ans se déroulant entre 2546 et 2792. Officiellement, il y avait onze empereurs Messer, mais seuls dix ont régné, car Marius Messer IV a reçu le titre à titre honorifique après être mort dans un tragique accident de navette en 2641. Certains pensent que ce crash a été orchestré pour amener Corsen Messer V au pouvoir et marque un tournant majeur dans l’histoire du régime Messer. Une fois que les membres de la famille ont commencé à se battre les uns contre les autres pour le pouvoir, ce qu’ils n’ont cessé de faire à partir de là, cela n’a fait qu’encourager les membres les plus brutaux et impitoyables de la famille à faire ce qu’il fallait pour devenir Imperator. On pourrait donc dire que le « meilleur » Messer est celui qui a précédé le crash fatal de 2641.

Parmi Ivar Messer I, Deacon Messer III et Livia Messer III, notre vote irait à Deacon, qui a régné de 2592 à 2628. Deacon a étendu l’empreinte de l’humanité dans l’univers en investissant des fonds dans les efforts d’exploration et de terraformation. Il a augmenté les impôts des riches et les a réduits pour les pauvres et la classe moyenne. Deacon a également guidé l’Empire à travers le chaos de la deuxième guerre de Tevarin (2603-2610), même s’il pensait que la guerre prouvait que l’UEE avait besoin d’un leader fort et s’en est servi comme excuse pour mettre en place des mesures plus autoritaires. Un autre point pour Deacon vient du fait qu’il n’a pas convoité le pouvoir au point de le conserver jusqu’à la fin. En 2628, il abdiqua pour permettre à sa fille Livia de devenir Imperator, puis passa son temps à être l’un de ses principaux conseillers et le tuteur de son petit-fils Marius, dont la mort dans le crash de la navette le dévasta. Marius se retira de la vie publique en 2643 et passa les années qui lui restaient avec sa famille jusqu’à sa mort en 2661.

Quiconque souhaite obtenir plus de détails sur le régime des Messer devrait consulter la rubrique #messer dynasty dans la Galactapedia, qui comprend treize articles sur les membres éminents de la famille. Il y a beaucoup de caractéristiques intéressantes et d’intrigues tissées dans leurs histoires personnelles, et il sera très amusant d’éclairer et de développer ces souverains et leur effet sur l’UEE dans le futur.

Horreur cosmique ou éléments effrayants

Question : Étant donné que Star Citizen est à mon avis un jeu très beau et atmosphérique, je ne peux m’empêcher de me demander si des segments d’horreur ou des histoires secondaires feront partie du jeu. Des rencontres effrayantes ou mystérieuses de nature cosmique pourraient être intéressantes. L’équipe chargée de la narration y réfléchit-elle ?

Réponse : Nous avons déjà intégré des éléments d’horreur cosmique dans l’histoire du jeu de plusieurs manières. Le tout premier numéro de Jump Point contenait la nouvelle Whisperer in the Dark, qui racontait une excursion dans des ruines mystérieuses du système Hadès. Untold Tales fait la chronique de rencontres et de phénomènes étranges à travers le monde, comme une voix cryptique parfois entendue dans les mines abandonnées de Pyro II. La fête du Jour du Vara, où les participants se déguisent et échangent des histoires effrayantes, est née du mystère entourant la disparition du vaisseau d’exploration Vara et des rumeurs selon lesquelles son équipage revient d’entre les morts ce jour-là pour hanter d’autres vaisseaux. Il y a aussi l’histoire effrayante de Neville Lott, un tueur en série tristement célèbre qui est devenu fou après avoir vu les Vanduul massacrer sa famille.

Comment cela se traduit-il dans le jeu ? Eh bien, ces histoires s’appuient sur des situations dans lesquelles les joueurs se retrouveront, comme l’exploration d’une épave sombre à la dérive ou d’un réseau de grottes sinueux. Connaître un peu d’histoire devrait donc améliorer l’expérience de jeu. Ce son est-il un effet auditif bizarre lorsque le vent souffle dans cette mine ou pourrait-il être celui du Prophète de Pyro ? Un environnement sinistre, des effets sonores qui donnent la chair de poule et de bons décors peuvent grandement contribuer à la mise en place d’une telle scène, et le fait d’avoir établi de telles histoires peut guider les autres équipes vers des éléments spécifiques qui s’intègrent à ce qui a été établi. Et, qui sait, potentiellement mener les joueurs avertis dans des aventures amusantes et effrayantes ?

Nuages d’ArcCorp

Question : Est-ce qu’ArcCorp a une source d’eau importante qui peut produire les nuages que l’on voit sur la planète ?

Réponse : Oui, ArcCorp possède des océans et même des chaînes de montagnes, que nous avons mentionnées dans le portfolio de la société, même si elles n’apparaissent pas encore dans le jeu. Il a fallu un peu de travail pour que les transitions entre les villes et les zones d’eau soient conformes aux normes de Star Citizen. Ces zones n’ont donc pas été incluses dans le passage initial de la planète, mais il est prévu de les ajouter ultérieurement.

Xenothreat, mais l’inverse

Question : J’imagine ce phénomène « amusant » pour l’histoire du jeu : Non pas une organisation d’humains rejetant toute relation avec d’autres espèces, mais une organisation composée de personnes d’autres espèces qui rejettent toute relation avec les humains. Pensez-vous que de tels groupes extraterrestres existent ?

Réponse : Un tel groupe existe déjà, les Vanduul. Tous leurs rapports avec les humains ont montré clairement qu’ils ne veulent rien avoir à faire avec nous (en dehors de dépouiller nos mondes de leurs ressources). Si les Vanduul sont le groupe anti-humain par excellence, d’autres espèces ont des segments de leur population qui ne nous aiment pas vraiment, mais heureusement pas dans la même mesure que les Vanduul.

Pour commencer, les Tevarin ont été forcés de traiter avec nous depuis que nous avons envahi leur monde natal et dissous leur empire. Beaucoup de Tevarin ne nous aiment pas, mais acceptent la réalité de la situation. Cependant, il y a une colonie Tevarin grandissante dans le système Ne’er, Branaugh, et comme c’est un système non revendiqué, ceux qui y vivent ne tombent pas sous la juridiction de l’UEE. Bien que les Humains puissent toujours la visiter, la colonie est en train de devenir un lieu où les Tevarins peuvent limiter l’interférence et l’influence des Humains, il ne serait donc pas trop surprenant qu’il y ait des groupes ouvertement anti-Humains. Pendant ce temps, il y a probablement des groupes au sein de l’Empire Xi’an qui ne veulent pas avoir affaire aux Humains. Bien que leur empire ne se soit ouvert que récemment grâce à l’Initiative commerciale entre l’Homme et Xi’an (HuXa), l’humanité n’a toujours qu’un accès limité à l’Empire Xi’an depuis le premier contact. Cet accès limité à l’Empire Xi’an signifie que certains membres de son gouvernement n’ont pas oublié le mauvais comportement de l’Humanité et préconisent toujours de la tenir à distance. Avec cette configuration, ceux qui sont anti-humains peuvent facilement nous éviter, mais il y a une zone intéressante qui pourrait générer un certain sentiment anti-humain : le système Indra. Bien qu’Indra fasse partie de l’Empire Xi’an, sa situation d’ancien système de la ligne Perry permet aux Humains d’y accéder facilement. Le système est devenu une plaque tournante du commerce et, pour les jeunes Xi’an, un endroit populaire pour s’immerger dans la culture humaine. Si des groupes anti-humains se font entendre, ils pourraient être présents à Indra et tenter de convaincre les jeunes Xi’an de rejeter la culture et les idéaux humains. Enfin, les Banu sont généralement chaleureux et accueillants envers tout le monde, il serait donc difficile de voir un groupe d’entre eux se regrouper pour éviter les Humains. Peut-être que cela se produit à un niveau individuel, mais compte tenu de leurs dispositions générales, je détesterais entendre des histoires sur ce qui pousserait un Banu à éviter les Humains.

Bureaux exclusifs dans la tour nord de l’IO

Question : Avez-vous prévu de mettre à disposition les locaux de la tour IO-Nord ? Je souhaiterais installer le siège de mon entreprise dans cette tour, afin d’organiser des réunions avec mes collaborateurs. Aurons-nous des informations sur la location ?

Réponse : Bien qu’il y aura des zones appartenant aux joueurs, il n’est pas prévu actuellement de mettre à disposition des joueurs des salles dans la tour IO-Nord d’Area18 pour qu’ils puissent les louer ou les posséder. Bien que la technologie procédurale qui permet de construire des pièces ait été explorée, elle se concentrera d’abord sur les stations spatiales et les installations souterraines. Nous espérons que cette technologie s’étendra aux immeubles de bureaux et aux complexes d’appartements à l’avenir. À un moment donné, les joueurs pourront peut-être pénétrer dans la tour IO-North, mais il n’est pas prévu pour l’instant de louer ou de posséder un espace à l’intérieur. Donc, d’un point de vue historique, la tour IO-Nord est un espace de bureaux de premier ordre qui est actuellement occupé à pleine capacité et qui a une longue liste d’attente de locataires potentiels.

Où mènent spawn closets ?

Question : Je me pose cette question depuis un moment : d’où arrivent les méchants ? Les bunkers souterrains sont-ils beaucoup plus grands et comportent-ils des zones dans lesquelles nous ne sommes pas autorisés à entrer ? Et comment les méchants sont-ils arrivés là alors qu’il n’y a pas de vaisseaux dans les environs ? Je comprends que du point de vue du jeu, ils apparaissent dans un ascenseur et c’est tout, mais qu’en est-il de l’histoire ?

Réponse : Ces portes mènent toutes à des salles de bain, ce qui explique pourquoi certains sont lents à arriver parce que mettre une armure prend un peu de temps. C’est une blague. De nombreux lieux auront probablement des pièces ou des zones auxquelles les joueurs ne pourront pas accéder directement. Cela ne veut pas dire que ces bunkers sont beaucoup plus grands, mais simplement que certaines zones sont plus difficiles d’accès, comme dans le monde réel, les gens ne peuvent pas accéder à certaines zones parce qu’ils n’ont pas la clé, les autorisations nécessaires, etc. Pour ce qui est de l’absence de vaisseaux sur les plateformes d’atterrissage des bunkers souterrains, l’histoire nous apprend que ces hors-la-loi veulent rester discrets. Les vaisseaux sont stockés à l’extérieur du site et ne sont utilisés qu’en cas de besoin afin de réduire les risques que les forces de sécurité les remarquent.

ArcCorp a utilisé des conteneurs StorAll 58 ans avant la fondation de StorAll ?

Question : ArcCorp a été fondée en 2687 à partir d’un conteneur StorAll, mais StorAll a été créée 58 ans plus tard, en 2745. Comment cela est-il possible ?

Réponse : C’est une erreur de date. Merci de l’avoir porté à notre attention. J’ai supprimé la spécificité dans le portefeuille d’ArcCorp, qui indique maintenant que la société a été « créée dans un vaisseau par un groupe d’amis ».

Citoyenneté par le biais de la Force de Défense Civile ?

Question : D’après ce que je sais de l’histoire, il faut avoir servi dans l’armée pour devenir un citoyen. Mon personnage est né dans l’espace hors-la-loi et n’a jamais servi, mais il est un membre de haut rang de la Force de défense civile (CDF). Est-il possible pour lui d’obtenir la citoyenneté de la CDF, peut-être comme récompense pour avoir aidé à combattre Xenothreat ?

Réponse : Les fans de longue date de Star Citizen savent que « la citoyenneté se mérite ». Le Guide du rédacteur explique en détail comment l’obtenir en précisant que « vous devez faire preuve d’un engagement actif pour promouvoir les intérêts de l’UEE, ce qui peut se faire par le biais d’un service militaire distingué, d’un service communautaire ou d’une candidature (c’est de loin la moins réussie) ».

Bien que le fait d’être un membre actif de la Force de défense civile (FDC) soit un service communautaire admirable, cela ne suffit pas actuellement pour obtenir la citoyenneté. Principalement parce que rejoindre l’armée de l’UEE est un moyen populaire pour beaucoup d’obtenir la citoyenneté, donc ouvrir une voie similaire à travers la CDF réduirait probablement le nombre de recrutements. Si une telle option était proposée, le Haut Commandement s’y opposerait probablement. Cela dit, travailler avec la CDF aiderait certainement la cause de votre personnage, en particulier si elle est combinée avec d’autres services communautaires comme le transport de l’aide aux zones dans le besoin pour les oubliés de l’Empire.

Tout ceci étant dit, une fois que nous commencerons à construire le système actuel pour que les joueurs obtiennent la citoyenneté, ces choses seront solidifiées.

Concurrence en matière d’emploi à Stanton et Terra

Question : Je suis sûr que beaucoup de gens peuvent s’identifier au fait de vouloir vivre dans une certaine ville/état/pays et de postuler pour des emplois là-bas, pour finalement se retrouver les mains vides parce qu’ils ne sont qu’un parmi des centaines ou même des milliers de personnes qui postulent pour ce même emploi. Ce qui m’amène à me demander si les sociétés Stanton sont à peu près les mêmes ? Hurston probablement pas tant que ça à cause de sa mauvaise réputation, mais je vois bien MicroTech et Crusader Industries n’embaucher que les meilleurs des meilleurs du monde. Et Terra ? Je ne serais pas surpris que très peu de gens puissent décrocher un emploi dans Prime ou New Austin sans connaître les bons contacts à l’intérieur.

C’est à se demander comment les personnages joueurs peuvent vivre à Orison d’un point de vue théorique, étant donné qu’ils sont des indépendants (jeu de mots) qui commencent avec une simple combinaison spatiale et 20 000 aUEC en poche.

Réponse : Le but est de créer une variété de lieux à travers le ‘verse. Il y aura des lieux de rêve, d’autres délabrés et rudes, et beaucoup de modulations entre les deux. Comme vous l’avez noté, cela existe déjà à Stanton avec la disparité entre la vie sur Hurston et Crusader ou MicroTech. Comme c’est le cas aujourd’hui, de nombreuses personnes voudront vivre dans des lieux attirants, comme Orison ou Prime sur Terra, mais n’en auront pas les moyens. D’autres pourraient naître et y passer toute leur vie, mais ne jamais avoir les moyens de faire un voyage hors du monde. Ces lieux attireront certainement certains des esprits les plus brillants de l’UEE, mais seront également remplis de cols bleus servant du café chez Ellroy ou réparant des vaisseaux sur la zone d’atterrissage. Idéalement, il y aurait des options à plusieurs niveaux sur les lieux d’hébergement des joueurs afin de tenir compte du fait que l’on peut travailler dans un endroit agréable mais ne pas avoir les moyens de se payer un logement de premier ordre.

Quant à l’histoire de la façon dont les joueurs peuvent vivre et travailler dans de tels systèmes compétitifs, rappelez-vous que les joueurs ne commencent pas simplement avec une combinaison spatiale et quelques références. Ils possèdent un vaisseau, ce qui les élève déjà à une classe spéciale. La plupart des habitants de l’UEE ne possèdent pas de vaisseau et devraient prendre un vol commercial à bord d’un Genesis Starliner pour se déplacer entre les systèmes. Le fait de posséder un vaisseau suffit à qualifier les joueurs pour le large éventail d’emplois disponibles dans le mobiGlas. Il convient également de noter que, puisque Stanton est le seul système actuellement représenté dans le jeu, les joueurs doivent y établir une « résidence principale » à des fins de gestion des stocks. Mais si les joueurs stockent pour l’instant toutes leurs affaires dans un endroit de Stanton, c’est à vous de décider s’ils y vivent ou non. Les lieux du côté de la planète où les joueurs se réveillent actuellement sont des habs plus proches des chambres d’hôtel que des appartements, ce qui signifie des locations à court terme plutôt que des baux à long terme. Pensez donc à définir votre « résidence principale » moins comme un engagement à vivre à cet endroit que comme l’endroit où votre personnage basera ses opérations tout en essayant de réussir dans le système compétitif et féroce de Stanton.

Le bureau de Meridian Transit à Orison ?

Question : Dans la Galactapedia, vous indiquez que Meridian Transit est basée sur Stanton II. Aurons-nous un bureau à Orison et le transport de passagers sera-t-il un mécanisme de jeu ? S’ils sont basés à Orison, je suppose qu’ils ont une section entière du spatioport d’August Dunlow pour leurs vols. Si l’on se réfère à l’histoire existante, je suppose que Meridian Transit est l’une des plus grandes sociétés de transport de passagers dans le monde, mais un profil plus détaillé de la société serait très apprécié.

Réponse : Actuellement, il n’est pas prévu d’ajouter un siège social de Meridian Transit à Orison que les joueurs pourraient visiter. Cela signifie que, dans le cadre de l’histoire, leur siège est situé sur une plate-forme interdite au grand public. Une fois que le Genesis Starliner sera arrivé dans le jeu, il serait logique qu’Orison devienne un centre majeur pour leurs opérations de vol. Il reste à voir si cela sera représenté par des panneaux ou par d’autres moyens. Nous ajouterons également Meridian Transit à notre liste d’entreprises à développer avec un portfolio de Jump Point. Il devrait être amusant de creuser plus profondément dans l’histoire et les succès de la société.

Source : Loremakers Community Questions [Anglais]

Auteur

Article précédentProgramme de la semaine du 2 mai 2022
Article suivantStar Citizen : rapport mensuel d’avril 2022

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici