Tribune par Fraenkle

Le temps s’écoule inexorablement.

2020 restera une année bien particulière pour CIG. Dépassant les records déjà établis au niveau des rentrées d’argent avec la vente de concept malgré un développement inégal au niveau gameplay, Star Citizen progresse à son rythme, un rythme peut-être trop lent aux yeux de ses fidèles backers dont je fais récemment parti depuis 2016… En effet, quel message de CIG doit-on comprendre lorsque les nouveaux concepts sont en général plus rapidement sortis à l’instar des premiers modèles ? Est-ce que CIG préfère séduire de nouveaux joueurs et néglige quelque part une partie de sa communauté, qui a cru au début au projet ?

L’argent continue de rentrer à chaque vente, tant mieux, mais il faut espérer que rien ne viendra gripper la machine car nous sommes loin d’être en version beta. Il faut laisser le temps au temps me répondra t-on, mais jusqu’à quand ? Certains backers se posent régulièrement la question, profiterais-je de Star Citizen à sa sortie du haut de mon âge vénérable ? Quel niveau de détails Star Citizen doit-il atteindre et à quel prix ? Est-ce que Chris Robert a une vision sur le long terme ou assemble t-il les briques de gigantesque lego spatial sans savoir s’ il en aura suffisamment dans sa boîte et si ses camarades de jeu pourront attendre la fin de sa construction ?

Malgré ces quelques interrogations légitimes, je reste confiant, CIG continue de livrer ces 4 patchs trimestriels contre vents et marées. Le COVID-19 et la focalisation sur Squadron42 n’auront pas fait caler la machine, nous sommes loin de la traversée du désert lorsque nous attendions la version 3.0 (un an sans nouveauté !). De nombreuses améliorations orientées sur l’expérience de jeu ont été livrées cette année, même si nous espérions avoir un début d’itération pour le refueling et le gameplay médical en cette fin d’année 2020.

Qu’attendre de l’année 2021 ? 

Une année sous le signe de nouveaux piliers technologiques indispensable, encore une fois, pour atteindre l’objectif du MMORPG spatial. iCache et Server Meshing sont les mots que vous entendrez tel un refrain d’une chanson entêtante. Sans eux, Star Citizen restera à l’état actuel, un serveur tenant péniblement ses 50 joueurs avec un lag difficilement acceptable et aucune possibilité de conserver les modifications apportées sur les astres. La tasse de café posée au milieu d’une forêt de Microtech restera l’exemple parfait de Chris Roberts, espérons que nous pourrons poser notre propre peluche Pico et la trouver quelques semaines plus tard au même endroit lorsque iCache et le le serveur Meshing seront intégrés. Alors oui c’est assez optimiste, mais je verrais bien la première itération de l’iCache au 3e trimestre 2021 et le serveur Meshing au 4e trimestre 2021…

Et les nouveaux gameplays dans tout ça ? 

Comme le code doit être écrit pour fonctionner avec les technologies précédemment citées, je pense que 2021 en sera absente pour les métiers principaux, tout au plus l’ajout du pistolet médical avec un rayon  pour soigner les hémorragies… Après des éléments mineurs viendront certainement agrémentés cette nouvelle année, comme le Push & Pull et le Zero-G (s’agripper à une surface pour se projeter en gravité zéro). On peut s’attendre à des améliorations de la gestion des dégâts et des boucliers sur les vaisseaux et véhicules avec la technologie SDF (Signed Distant Field), assez prometteuse d’un point de vue visuel notamment. Le SRV avec son rayon tracteur pourrait être également de la fête en 2021, les travaux réalisés sur la version utilitaire en FPS seront utiles à tous les coups. 

Quid de l’IA et des créatures ?

Pour l’IA, les efforts réalisés sont pénalisés par la détresse de chaque serveur a géré l’intégralité des 50 joueurs et de leur déplacement, il faudra atteindre l’année 2022 pour voir les premiers bénéfices et l’apparition de créatures à chasser à mon sens.

De nouveaux concepts ? 

Oui, même s’ il reste un paquet de vaisseaux en attente de production, CIG ne peut se permettre de ne plus proposer de nouveautés, c’est un cercle vicieux tant que le jeu est activement développé (le coût d’une équipe de plus de 600 personnes n’est pas rien…). Alors déjà, nous avons pas mal de rumeurs sur un Origin 400i qui pourrait satisfaire les attentes de nombreux joueurs de la marque. Pour le reste de l’année, j’aimerai voir une classe capital capable de transporter des vaisseaux de la taille de freelancer / cutlass, un goliath indispensable pour déplacer les flottes de joueurs aux confins de l’univers préservant un peu la quantité de Quantum fuel et d’hydrogène nécessaire à un tel exercice mais au péril d’une pinata géante, cible ô combien juteuse pour des pirates et des vanduuls. 

Et les nouvelles planètes et systèmes ?

Rien tant que le Serveur Meshing ne sera pas de la partie. Au mieux Crusader avec le retrait de Delamar en échange si on ne veut pas que les serveurs soient encore plus à bout de souffle qu’actuellement.

En conclusion.

CIG n’a jamais autant soufflé le chaud et le froid. L’épée de Damoclès au-dessus de leur tête avec le projet Squadron42 qui ne semble pas avancé à la vitesse prévue n’encourage pas une livraison du jeu en 2021. C’est évidemment un frein au plein développement de Star Citizen même si certains éléments profitent aux deux jeux. D’un autre côté, de nombreux outils pour accélérer la production d’astres sont finalisés et la délégation à d’autres personnes (Turbulent) de ces tâches pourraient faire avancer les choses à condition d’avoir un serveur meshing fonctionnel. Espérons que l’année 2021 soit celle d’un Jesus Patch, capable comme l’OCS client d’apporter un nouveau souffle de dynamisme dans l’univers de Star Citizen !

Gameplay

Mes prédictions 2021 sur le gameplay :

  • Inventaire physique
  • Object Push and Pull
  • Système de lois : Se rendre aux autorités
  • Missile Operator Mode
  • Medical T0
  • Amélioration du minage (T2)

Core Tech

Mes prédictions 2021 sur le Core Tech:

  • iCache
  • Rayon tracteur de vaisseau
  • Physical Damage System  
  • Server Meshing
  • Server to Client Actor Networking Rework
  • Amélioration de l’animation de mort
  • Refonte des bouclier de vaisseaux
  • Technologie de nuages volumétriques
  • AI Ships: Hazard Awareness and Avoidance (IA évite les zones dangereuses et collisions)
  • AI FPS: Surrender behavior (IA gère sa survie au niveau munitions/risques)

Armes et objets

Mes prédictions 2021 sur les armes et objets :

  • Crossbow – Arbalète

Vaisseaux et véhicules

Mes prédictions 2021 sur les vaisseaux et véhicules :

  • Retaliator base
  • SRV
  • Ares Inferno
  • Ares Ion
  • Hercules Starlifter A2
  • Hercules Starlifter C2
  • Hercules Starlifter M2
  • Constellation Taurus
  • Nova Tank

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici