Note de l’auteur: Lost Squad: «Before the Fall» Act 3 a été publié à l’origine dans Jump Point 4.11.

Acte 3

Vous trouverez ci-joint le «scénario de tournage» de la production utilisé pour filmer «Before the Fall», le premier épisode de la série de vidéos à spectrum Lost Squad . Au cours de votre lecture, vous remarquerez peut-être des différences entre ce script et l’épisode qui a finalement été diffusé. Cela est dû aux ajustements effectués par le réalisateur et les acteurs sur le plateau pendant le tournage et aux choix faits par la suite par l’équipe de montage. Nous avons délibérément laissé ces écarts et espérons que vous apprécierez la lumière qu’ils apportent au processus de création.


EXT . ESPACE – VOYAGE QUANTUM

L e Terrapin ouvre la voie à travers le quantum. Le Maverick est de près derrière alors que les deux pilotes s’éloignent de leur coéquipier échoué pour répondre à la communication de détresse d’un civil dans le besoin.

INT . MAVERICK COCKPIT – VOYAGE QUANTUM

Les lumières striées du voyage quantique se reflètent sur le casque de Blair.

TYRESE ‘FADER’ JACKSON : (via les communications) Vous pensez que c’est le mauvais appel.

BLAIRCOBALT : Cela ne semble pas vraiment être une bonne décision.

TYRESE ‘FADER’ JACKSON : (via les communications) Aucun des deux n’a attendu la mort d’un groupe de civils.

BLAIRCOBALT : Nous avons laissé un homme flottant dans l’espace.

TYRESE ‘FADER’ JACKSON : Hé, Snuff s’est porté volontaire pour mettre sa vie en jeu, c’est donc la main que nous obtenons. Vous êtes dedans ou pas?

BLAIRCOBALT : Attendez, vous me demandez cette fois?

INT . COCKPIT TERRAPIN

Tyrese sourit à Blair sur l’écran de communication.

TYRESE ‘FADER’ JACKSON : J’ai pensé que ce serait un bon changement de rythme.

BLAIRCOBALT : (via les communications) Ouais, j’y suis.

Tyrese regarde son MFD de navigation.

TYRESE ‘FADER’ JACKSON : Bien. Nous approchons des coordonnées de détresse. Sois prêt.

Tyrese retourne la bascule pour mettre son système d’arme en ligne.

TYRESE ‘FADER’ JACKSON : Armes chaudes.

BLAIRCOBALT : (via les communications) Copie.

EXT . AVALE DE BER

Blair et Tyrese abandonnent le quantum juste hors de portée d’une douzaine de petits chasseurs qui envahissent le BER SWALLOP, un cargo MISC Sunlancer estropié.

Avant que les pilotes aient une chance de s’orienter, un missile fonce directement vers Blair.

INT . COCKPIT MAVERICK

Le HUD du Maverick clignote en rouge avec des avertissements «ENTRANT».

TYRESE ‘FADER’ JACKSON : (via les communications) Entrant! Blair! Bouge toi!

Mais plutôt que de bouger, Blair regarde simplement figé alors que le missile se rapproche. Tous les autres sons commencent à s’estomper.

TYRESE ‘FADER’ JACKSON : (via les communications) Blair? Blair!

EXT . SORTIE TC3 – CALIBANIII

La porte de l’avant-poste s’ouvre. Reese est immédiatement secouée par la grêle et les vents. Elle lutte contre les vents violents pour sortir mais est repoussée dans l’embrasure de la porte.

DORAREESE : (dans les communications) Doc, le vent est trop fort. Je n’arriverai jamais à mon bateau. Des idées?

DR. TATE : (via les communications) Pensez-vous que vous pouvez accéder au rover?

Reese jette un œil à l’endroit où le rover se trouve à quelques mètres. Les rayures montrent que le vent a continué à le pousser.

DORAREESE : (dans les communications) C’est retourné. Je ne peux le conduire nulle part.

DR. TATE : (via les communications) Ne pas conduire. Il a un treuil électrique.

DORAREESE : Vous êtes un génie, doc.

DR. TATE : Ne me remercie pas encore. Toujours aucune garantie que la correction de l’ioniseur défectueux arrêtera la tempête.

DORAREESE : Assurez-vous simplement de prendre soin de cet échantillon de plante pour moi jusqu’à mon retour.

DR. TATE : Il vous attendra.

Reese charge la porte contre le vent. Alors que la force l’arrête, elle fait exploser les propulseurs de sa combinaison EVA pour lui donner une poussée vers le rover. Elle attrape le cadre et se verrouille avec ses bottes mag.

Le rover bondit soudainement en avant alors qu’une grosse rafale souffle. Reese perd presque son emprise mais s’accroche.

Elle ouvre une trappe à l’arrière et révèle un treuil électrique. En appuyant sur quelques boutons sur le terminal, elle active le suivi sur le lanceur et l’aligne à l’endroit où son Avenger se trouve sur la piste d’atterrissage ajustée au vent. Elle appuie sur un bouton et le crochet du treuil se lance.

Il navigue vers son vaisseau, mais le vent est trop fort et le fait dévier de sa route. Elle rembobine le crochet, aligne un deuxième coup, mais hésite avant de le lancer.

En regardant où ses magboots agrippent le cadre métallique du rover, elle a une idée. Reese retire une de ses bottes et l’attache au crochet. Elle ajuste à nouveau le ciblage et déclenche.

Le crochet navigue vers le vaisseau, mais cette fois, grâce à l’aide de l’aimant de la botte, il s’enclenche avec succès.

Reese commence à se tirer le long du câble du treuil vers son vaisseau.

Presque perdu dans le vent, la communication du rover s’anime brièvement, avec STATIC .

MALORYFISHER : (OS) (via la communication)… Reese… là?

INT . HERSERON STATION – CONTRÔLE HANGAR

Malory Fisher travaille à son terminal lorsqu’il y a un coup sur la cloison.

MALORYFISHER : (en communication) Revenez, Lieutenant Reese. C’est Herseron. Copiez-vous?

CAPITAINEHERST : (OS) Une chance?

Elle se retourne pour voir le capitaine Herst.

MALORYFISHER : Non, monsieur. Nous n’avons pas pu la contacter depuis que cette tempête anormale s’est installée au-dessus de l’avant-poste. Cela cause beaucoup d’interférences électriques. Vous voulez que j’envoie une sonde de communication vers le bas?

CAPITAINEHERST : Attendons pour l’instant, nous en avons quelques-uns tels quels. Continuez à essayer et dites-moi si vous avez des nouvelles d’elle.

MALORYFISHER : Oui, monsieur.

CAPITAINEHERST : Corrigez-moi maintenant si je me trompe, mais je me suis souvenu que vous aviez dit que vous aviez besoin d’une nouvelle paire de lentilles. J’ai pensé que je pourrais les attraper pour toi pendant que j’étais au bord de la planète.

MALORYFISHER : Vraiment? Ce serait génial.

Une pensée lui vient et elle vérifie son écran.

MALORYFISHER : Quand y êtes-vous allé? Je n’ai pas de plan de vol enregistré.

Herst sourit à Malroy.

CAPITAINEHERST : Eh bien, c’est la deuxième chose dont je voulais vous parler. J’espérais que tu pourrais me rendre service.

INT . COCKPIT MAVERICK

Le missile continue sur son chemin directement pour le Maverick de Blair, mais à la dernière seconde, le Terrapin intervient et libère une vague de paillettes devant Blair.

Le missile détourne pour la contre-mesure et explose. Le cockpit tremble sous l’onde de choc.

INT . COCKPIT TERRAPIN

Tyrese fait pivoter son vaisseau.

TYRESE ‘FADER’ JACKSON : Qu’est-ce qui s’est passé?

O’BANNON: (via les communications) Vous ne pouvez pas rester en dehors de cette putain de route, Fader?

Trois Balbuzards Anvil avec la livrée Crion Security Legion survolent le cockpit de Tyrese.

TYRESE ‘FADER’ JACKSON : Vous avez failli nous tuer, O’Bannon.

O’BANNON: (via les communications) Accident. Espérons que vous apprenez à ne pas sauter au milieu d’un engagement contrôlé par CSL. Toute autre action entreprise par vous ou votre petit ailier sera considérée comme hostile, c’est clair?

TYRESE ‘FADER’ JACKSON : Assez, nous sommes tous les deux là pour vous aider. Si nous travaillons ensemble, nous pouvons –

O’Bannon coupe la communication avant que Tyrese puisse terminer.

TYRESE ‘FADER’ JACKSON : Bon sang.

BLAIRCOBALT : (par communication) Nous n’allons pas nous retirer sérieusement, n’est-ce pas?

EXT . BÉRÉ GALOPE

Les Ospreys CSL engagent les hors-la-loi, chassant les vaisseaux autour du Sunlancer.

TYRESE ‘FADER’ JACKSON : (OS) (via les communications) Je connais O’Bannon. Nous engageons les hors-la-loi et elle nous ciblera sans hésiter.

Le vaisseau d’O’Bannon tourne brusquement et tire un missile, détruisant facilement sa cible.

BLAIRCOBALT : (OS) (via les communications) Donc si nous ne pouvons pas attaquer, que pouvons-nous faire?

TYRESE ‘FADER’ JACKSON : (OS) (via les communications) Ce que nous sommes venus faire ici, protéger les civils. Et nous devons le faire rapidement. Voir.

Un OUTLAW poursuit de près l’un des vaisseaux CSL , mais le pilote CSL contourne le Sunlancer, utilisant le gros vaisseau comme bouclier. Le Outlaw décharge plusieurs cartouches dans la coque déjà endommagée du Swallop.

INT . COCKPIT MAVERICK

Blair regarde avec incrédulité le combat aérien en cours.

BLAIRCOBALT : Ils utilisent le vaisseau civil comme couverture?

TYRESE ‘FADER’ JACKSON : (via les communications) C’est Crion Security Legion pour vous. Plus soucieux d’arrêter les criminels que de sauver des vies.

BLAIRCOBALT : Nous devons éloigner le combat du Swallop.

TYRESE ‘FADER’ JACKSON : (via les communications) D’accord, mais si nous essayons de le faire avec des tirs, nous nous faisons tuer ou arrêter. C’est dommage que nous ne puissions pas simplement leur demander de déménager.

BLAIRCOBALT : Peut-être que nous pouvons…

TYRESE ‘FADER’ JACKSON : Que voulez-vous dire?

BLAIRCOBALT : Autorisation de monter à bord du Terrapin, monsieur?

EXT . ALERTE RAPIDE BEACON

Clip de harnais accroché à la peau de la balise, Len se balance sans serrer en finissant une soudure. Malgré sa grande taille, il est étonnamment gracieux en zéro-G.

Il donne à la planche sur laquelle il travaille une analyse rapide et, lorsqu’elle est en vert, il la remet en place.

Saisissant la grande poignée sur le côté du panneau, il la pompe trois fois pour amorcer le système, avant d’appuyer sur le bouton d’alimentation. Il retient son souffle pendant une seconde, mais la balise reprend vie. Succès!

Cependant, sa célébration est interrompue lorsque le terminal à l’intérieur du panneau clignote un avertissement « ALERTE DE PROXIMITÉ».

Len se retourne pour regarder une longue ombre passer au-dessus de sa tête.

EXT . OUTPOST TC3 – TEMPÊTE

La foudre danse à travers les nuages en soulignant le Vengeur alors qu’il tente de naviguer dans la dense tempête rouge, tous ses propulseurs tirant pour le maintenir en vol.

INT . COCKPIT AVENGER

Reese a du mal à garder le contrôle du bâton alors que tous les systèmes d’avertissement lui crient dessus.

En se fatiguant, elle tape sur son écran et tente de se connecter à l’ioniseur mais il est toujours hors de portée.

Un coup de foudre frappe le vaisseau.

EXT . OUTPOST TC3 – TEMPÊTE

L’aile droite du Vengeur est enflammée et s’accroche à peine.

INT . COCKPIT AVENGER

Le cockpit tremble encore plus à présent. Le vaisseau entier se désagrège.

Reese appuie sur un écran et fait apparaître son coup de pouce. D’un coup, elle détourne toute la puissance allant à ses boucliers dans ses propulseurs. Le changement est immédiatement perceptible alors que des grêlons claquent contre sa coque et son cockpit.

Elle tire fort sur le bâton de toutes ses forces restantes jusqu’à ce que le vaisseau pointe vers le haut.

DORAREESE : Ici, rien.

Reese engage le boost.

EXT . BÉRÉ GALOPE

Le combat entre les hors-la-loi et la CSL fait rage. Au bord du conflit, le Maverick flotte sans vie alors qu’une petite silhouette entre dans l’écoutille du Terrapin.

INT . TERRAPIN

Blair retire son casque et s’assied rapidement sur le fauteuil du scanner.

TYRESE ‘FADER’ JACKSON : Tu es sûr que ça va marcher?

BLAIRCOBALT : J’ai suivi un séminaire sur l’usurpation de signaux à l’Académie.

TYRESE ‘FADER’ JACKSON : Ce n’est pas très réconfortant.

BLAIRCOBALT : Si nous pouvons tromper l’ordinateur de navigation du hors-la-loi en acceptant des instructions pour un attelage QT, ils devraient tous se mettre en marche, pas de problème.

TYRESE ‘FADER’ JACKSON : Ajouter « pas de problème » à la fin d’un plan ne trompe personne, vous savez.

BLAIRCOBALT : Tracez simplement le chemin quantique pour moi.

TYRESE «FADER» JACKSON : Très bien. Vous avez l’endroit parfait. Avant- poste 127 de CSL. L’un des plus habités de la région.

BLAIRCOBALT : Parfait. Il ne nous reste plus qu’à demander à l’un des hors-la-loi de nous communiquer.

Tyrese baisse la tête.

TYRESE «FADER» JACKSON : Très bien. Attendez.

Il fait tourner le Terrapin et se dirige vers le hors-la-loi le plus proche.

INT . COCKPIT HORS LA LOI

Un OUTLAW cible l’un des CSL . Ils sont sur le point d’aligner leur prise de vue, lorsque leur canal de communication s’active.

TYRESE ‘FADER’ JACKSON : (via les communications) Vous souhaitez gagner un million de crédits gratuits?

The Outlaw rejette le comm.

CHIRP .

TYRESE ‘FADER’ JACKSON : J’ai un pari avec mon ailier ici. Diriez-vous que vous étiez plus stupide ou plus laid?

Le hors-la-loi claque son poing sur la communication.

CHIRP .

TYRESE ‘FADER’ JACKSON : Vous savez que c’est une priorité de la marine, n’est-ce pas? Vous ne pouvez pas le rejeter.

Rejeté à nouveau.

CHIRP .

TYRESE ‘FADER’ JACKSON : Sérieusement. Je peux faire ça toute la journée.

INT . COCKPIT  TERRAPIN

Tyrese se remet à la communication mais les grottes des Outlaw en premier.

OUTLAW : (via les communications) Vous écoutez ici, stupide rutter. Je vais venir là-bas et déchirer vos visages et les jeter au soleil.

Tyrese parle de la menace des hors-la-loi.

TYRESE ‘FADER’ JACKSON : (à Blair) Tu comprends?

BLAIRCOBALT : Compris.

Tyrese déconnecte la communication.

BLAIRCOBALT : Envoi de la parodie maintenant.

EXT . AVALE DE BER

Le plat du Terrapin sort de sa coque et s’allume en envoyant un signal.

Une seconde plus tard, tous les vaisseaux hors-la-loi commencent à rouler. BOOF . Ils se transforment en voyage quantique et disparaissent.

Avant longtemps, les trois vaisseaux CSL se lancent dans la course.

INT . TERRAPIN

Tyrese est abasourdi.

TYRESE ‘FADER’ JACKSON : Cela a fonctionné.

BLAIRCOBALT : Voir. Aucun problème.

EXT . OUTPOST TC3 – TEMPÊTE

Les boosters du Avenger entrent en jeu et forcent le vaisseau vers le haut. L’aile droite s’arrache en quelques instants. Le vaisseau commence à tirer le bouchon. La force inégale franchit bientôt la deuxième aile.

Avec les deux ailes parties, le vol de l’Avenger s’équilibre, mais avant qu’il ne puisse atteindre la tempête, le boost et les propulseurs s’éteignent. Elle n’y arrivera pas.

Il commence à basculer et à tomber lorsque la verrière s’envole et que Reese quitte le vaisseau sur le siège éjectable.

Elle s’accroche fermement alors que sa chaise se précipite vers le haut jusqu’à ce que la dernière frappe à travers le sommet du nuage d’orage rouge. Elle l’a fait.

Le siège flotte doucement en orbite basse, la tempête tourbillonnant sous elle. Elle tape son poignet et cette fois parvient à se connecter à l’ioniseur et à télécharger avec succès le patch.

Mission accomplie, elle retombe dans son siège haletant. Le halètement devient plus lourd. Quelque-chose ne va pas.

Un avertissement de pression et d’oxygène apparaît sur le HUD de son casque. Reese regarde là où sa combinaison EVA n’a pas de botte.

INT . COCKPIT  TERRAPIN

Tyrese parle au capitaine qui n’est plus en détresse.

DISTRESSED CAPITAINE: (plus comms) Merci. Je ne sais pas ce que nous aurions fait si vous et la Légion ne vous étiez pas présentés quand vous l’avez fait.

Tyrese tressaille à la mention de la CSL mais sourit.

TYRESE ‘FADER’ JACKSON : Ne le mentionnez pas. Vous êtes sûr de pouvoir revenir au port?

DISTRESSED CAPITAINE: (plus comms) Ouais. Mon ingénieur a failli nous remettre en marche. Heureusement, notre soute était pleine d’une expédition de pièces de rechange pour vaisseaux.

TYRESE ‘FADER’ JACKSON : Laissez-moi deviner. A livrer à Herseron.

DISTRESSED CAPITAINE: (plus comms) est -ce pas drôle. Je suppose que ce sont techniquement vos pièces de rechange. Ne t’inquiète pas. Je ferai du bien sur tout ce que nous devions utiliser.

TYRESE ‘FADER’ JACKSON : Eh bien, mieux vaut les utiliser que ces voyous. Bon voyage, capitaine.

DISTRESSED CAPITAINE: (sur comms) Même pour vous.

Tyrese clique sur la communication et envoie un ping à Blair.

TYRESE ‘FADER’ JACKSON : Vous êtes prêt à vous enregistrer sur Scuff?

Blair répond depuis le cockpit du Maverick.

BLAIRCOBALT : (via les communications) Prêt quand vous l’êtes.

TYRESE ‘FADER’ JACKSON : Alors allons-y.

Tyrese enroule sa commande quantique.

INT . BARREDE CRASH

L’endroit est un peu plus bondé pendant cette partie de la journée avec des gens qui prennent un verre entre les quarts de travail. Crash est toujours derrière le bar, mais cette fois-ci, il porte un sweat-shirt MACARTHUR NAVAL ACADEMY qui est maladroitement étiré sur la crête de sa poitrine.

Un homme avec une casquette basse et une veste licou indescriptible intervient. Crash le regarde. Nous voyons en regardant de plus près que c’est le capitaine Herst qui porte des vêtements civils.

CRASH : Vous avez besoin de quelque chose?

CAPITAINEHERST : Un congé à terre.

Crash se retourne pour préparer la boisson, laissant Herst scruter le bar. Il cherche clairement quelqu’un.

Crash place une boisson décorée et pétillante devant Herst.

Herst glisse un crédit vers le Tevarin mais laisse un doigt dessus.

CAPITAINEHERST : Par curiosité, vous n’avez pas trouvé le sac d’un jeune starman, n’est-ce pas? Il a dit qu’il l’avait laissé ici.

CRASH : Je ne l’ai pas vu.

Herst regarde le sweat-shirt bleu marine étrangement mal ajusté de Crash, mais le Tevarin ne bronche pas. Herst hausse les épaules.

CAPITAINEHERST : Eh bien. Ça vaut le coup d’essayer.

Il lève son doigt du pion. Crash l’arrache. Herst prend une gorgée de son verre.

GAIGELIMAN (OS): Belle boisson. Qu’est-ce que c’est?

Herst se retourne pour voir que debout à côté de lui au bar se trouve Liman, ses mains tatouées couvertes d’épais gants noirs.

CAPITAINEHERST : J’ai appelé un congé à terre.

GAIGELIMAN : Crash, j’aurai ce que le monsieur a.

CRASH : Tout de suite, monsieur.

Herst ne peut s’empêcher de sourire aux manières améliorées du barman.

GAIGELIMAN : J’adore toujours essayer de nouvelles choses. Aide à garder la vie intéressante.

Crash dépose un autre verre sur le bar. Liman l’attrape, exposant un peu de bleu brillant sur son poignet comme il le fait.

Il prend une gorgée.

GAIGELIMAN : Pas mal du tout. Merci pour le conseil.

CAPITAINE HERST : N’importe quand.

Herst jette le dernier de sa boisson et part.

Liman regarde une télécommande reposant maintenant sur le bar où Herst venait de se trouver. Il empoche le porte-clés avec désinvolture et prend une autre gorgée de sa boisson.

INT . COCKPITEN TERRAPIN

Tyrese abandonne le voyage quantique alors qu’il arrive à la balise d’alerte précoce.

TYRESE ‘FADER’ JACKSON : (dans les communications) Scuff, vous n’allez pas croire ce qui nous est arrivé.

Un battement passe.

TYRESE ‘FADER’ JACKSON : Len? Vous y? Blair, tu as quelque chose?

BLAIRCOBALT : (par communication) Je ne vais pas le chercher.

TYRESE ‘FADER’ JACKSON : Continuez à chercher. J’utiliserai le scanner du Terra.

Tyrese sort du cockpit et se dirige vers le siège du scanner.

EXT . ALERTE RAPIDE BEACON

Les phares du Maverick éclairent la balise, révélant un nuage de débris.

Près de la trappe de réparation, le harnais de Len est libre, personne n’y est connecté.

Source de l’article original en anglais

Auteur

Article précédentLost Squad: « Before the Fall » Acte 2
Article suivantLost Squad: « Before the Fall » Acte 4