Ici Craig Burton qui vous présente un nouvel épisode de Clean Shot. Vous feriez mieux de vous accrocher à vos casques car nous avons beaucoup de terrain à couvrir aujourd’hui. Bien que ce ne soit pas autant que ce que Skinny et moi avons couvert lors de notre tout premier IAE Satellite entre l’expo principale à Kiel et l’événement satellite sur MicroTech. Je sais que vous êtes tous impatients de savoir lequel d’entre nous a volé le plus vite, mais je ne vais pas révéler qui a gagné la course pour le moment. Ce que je peux vous dire, c’est que Skinny est ici dans le studio, prêt et impatient de vous expliquer ce qui s’est passé.

Mais d’abord, les officiels de l’IAE à Kiel ont publié une déclaration disant que les hologrammes géants des pilotes sont de nouveau opérationnels à l’expo principale. Ils étaient hors ligne depuis quelques jours après que quelqu’un ait piraté l’holoprojecteur et les ait remplacés par toutes sortes de contenus délirants que je ne vais pas expliquer ici. L’incident a fait grand bruit, car il a fallu un peu de temps au personnel de l’événement pour éteindre l’holoprojecteur, ce qui a permis à un grand nombre de personnes de prendre des vidéos des images non autorisées et de les poster sur spectrum.

Bien que personne n’ait revendiqué le piratage, un article récent de New United affirme que les autorités ont concentré leur attention sur un « artiste visuel satirique et provocateur » autoproclamé qui s’est fait un nom en affichant publiquement des hologrammes offensants. L’article fait état de plusieurs rumeurs alimentant cette spéculation, notamment que l’artiste en question, connu uniquement sous le pseudonyme de « Bibi », aurait été vu à l’événement de Kiel ce jour-là. Les responsables de l’IAE ont refusé de commenter l’article et insistent sur le fait qu’ils travaillent en étroite collaboration avec les forces de l’ordre de Kiel pour trouver le coupable.

Ecoutez, je ne sais pas si ce Bibi est le coupable ou non, mais j’espère qu’ils trouveront le responsable et qu’il sera banni des futures expositions. L’IAE est censé rassembler l’empire, mais ces hologrammes étaient clairement conçus pour énerver les gens, et dans quel but ? Pour autant que je puisse dire, il n’y avait même pas de message politique cohérent derrière tout ça. Juste une tentative d’énerver autant de personnes que possible. Si vous voulez mon avis, c’est tout simplement puéril, comme un de ces enfants avec lesquels vous avez grandi et qui poursuivaient les autres enfants dans la cour de récréation avec une poignée d’excréments d’aloprats.

Je m’excuse de m’être emporté sur ce sujet. C’est vraiment dommage que l’incident se soit produit le jour même où l’expo présentait plusieurs fabricants spécialisés qui ne sont normalement pas sous les feux de la rampe. Ces satanés hologrammes sont devenus l’histoire principale au lieu de, disons, Argo, qui connaît une année incroyable après la sortie du RAFT, un nouveau cargo fantastique, et le couronnement du MPUV comme le meilleur de l’exposition de cette année. Habituellement, les vaisseaux qui travaillent dur comme le MPUV sont négligés dans les concours de popularité. Les gens les apprécient mais ne les honorent guère. C’est pourquoi je me suis enthousiasmé et j’ai encouragé les gens à voter pour le bon vieil Argo Cargo. Je sais que certains ont estimé que sa victoire au concours Best in Show était injustifiée, mais honnêtement, je ne pouvais pas penser à un vaisseau plus méritant.

À ceux qui pensent que le MPUV est, comme l’a dit quelqu’un, « une boîte laide et ordinaire faite pour transporter des boîtes », je demande ce qu’il y a de mal à cela. Ce vaisseau a été conçu dans un but précis et le fait si bien qu’il existe depuis plus de 300 ans et est devenu un élément incontournable des zones d’atterrissage de l’Empire. La plupart des fabricants tueraient pour créer un vaisseau aussi intemporel et populaire que le MPUV. Bien sûr, il n’a peut-être pas un look élégant et sexy ou n’est pas doté de toutes les fonctionnalités, mais son rôle dans l’expédition des cargaisons autour des zones d’atterrissage en fait l’un des vaisseaux les plus importants et essentiels de l’UEE. Pourquoi cela ne mérite-t-il pas d’être célébré ? Parce qu’à mon humble avis, ça l’est, et je suis heureux que le MPUV ait eu son heure de gloire. Il le mérite, et l’UEE serait bien différente sans lui.

Et après avoir conduit le RAFT de l’événement principal de l’IAE à Kiel jusqu’à l’exposition satellite sur microTech, je suis convaincu à cent pour cent qu’Argo a une fois de plus changé le jeu du fret. Le RAFT, qui signifie Reinforced Advanced Freight Transport, transporte trois caisses de fret standardisées de 32 USC qui, dans la tradition Argo, peuvent être chargées ou déchargées rapidement et facilement. Il est également équipé d’un blindage lourd pour dissuader les attaquants et de quartiers d’habitation confortables pour deux personnes. Pourtant, les opérateurs solitaires peuvent toujours faire fonctionner cet engin à eux seuls, comme Skinny et moi l’avons mis à l’épreuve lors de notre premier IAE Satellite Sprint.

Si vous n’avez pas eu le détail de la course dans notre dernier épisode, les gens d’Argo ont fourni à Skinny et à moi un RAFT standard pour faire le trajet entre les deux expositions. En chemin, chacun de nous a fait trois arrêts et a utilisé le rayon tracteur du RAFT pour charger et décharger des conteneurs. Skinny et moi nous sommes également mis d’accord sur le fait que les seules modifications que nous pourrions apporter au vaisseau seraient de changer des composants. Cela a rendu Skinny si confiant qu’il a même mis en jeu son titre autoproclamé et complètement fictif de « Roi des composants ». Alors, qui détient ce titre complètement inventé maintenant ? Et le tout premier IAE Satellite Sprint se jouera-t-il sur le chargement des composants, le choix de la trajectoire de vol ou la compétence en matière de rayon tracteur ?

Pour le savoir, il faudra attendre la fin de cette courte pause publicitaire. Au retour de Clean Shot, Skinny se joindra à moi pour révéler enfin qui a gagné la grande course. Ensuite, notre ami Cutty Crawford, chef primé à Silver Leaf, nous rejoindra pour nous parler de ses plats préférés de l’IAE. Il est avec nous sur MicroTech et est prêt à partager ses astuces pour grignoter sur le sol de l’expo et à révéler quels sont les chariots de nourriture à cibler et ceux à éviter. Tout cela et bien plus encore lors du retour de Clean Shot.

Source : Clean Shot: Argo Advocate [Anglais]

  

Auteur

Article précédentProgramme de la semaine du 29 novembre 2021
Article suivantPortrait de citoyen : Le citoyen inconnu

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici