Suite à la sortie du concept de l’ANVIL Liberator, nous avons soumis les questions de votre communauté à nos concepteurs afin de vous fournir plus d’informations sur le transporteur récemment dévoilé.

Quelles seront les capacités de ce vaisseau en matière de ravitaillement, de réparation et de réarmement des vaisseaux et des véhicules qu’il transporte ? (Je crois que des réservoirs de carburant étaient montrés dans les illustrations conceptuelles).


Le Liberator ne supportera que des niveaux de base de ravitaillement, de réparation et de réarmement, qui seront effectués manuellement par les joueurs à bord à l’aide des fournitures stockées dans la soute. Il ne dispose pas d’installations dédiées ou de magasins séparés.

Les vaisseaux sur le pont sont-ils protégés par les boucliers de taille 3 du Liberator avec la nouvelle technologie de bouclier SDF ?


Ils ne sont pas explicitement protégés. Cependant, le bouclier se projette à plusieurs mètres de la coque du vaisseau, donc la plupart des vaisseaux sont probablement partiellement couverts (mais pas entièrement). Il en va de même pour le Kraken et tout autre vaisseau où des véhicules sont stockés à l’extérieur.

Quel est le plus grand vaisseau qui peut être garé dans chacun des garages, des plateformes d’atterrissage supérieures et de la plateforme d’atterrissage avant ?


Les garages et la plate-forme d’atterrissage avant peuvent accueillir des véhicules terrestres jusqu’au Tumbril Nova et à l’Anvil Ballista, et ce que nous appelons en interne des vaisseaux « XXS », comme l’Argo MPUV et l’Origin 85x.

Les plateformes d’atterrissage supérieures accueillent les vaisseaux « XS », qui comprennent la plupart des vaisseaux de combat monoplaces (Aegis Sabre, Anvil Hornet et Arrow, etc.) et d’autres vaisseaux monoplaces comme le MISC Prospector.

Le Liberator peut-il transporter un gros vaisseau sur ses deux ponts supérieurs, à condition que ce dernier puisse se poser avec tous ses trains d’atterrissage ?


Officiellement, cela ne sera pas possible car les gros vaisseaux ne pourront pas apparaître à cet endroit, mais ce que les joueurs font après l’apparition initiale dépend d’eux. Ainsi, bien qu’ils puissent certainement faire entrer de gros vaisseaux en « Tetris » sur les plateformes d’atterrissage, cette méthode ne sera probablement pas prise en charge en tant que méthode officielle d’atterrissage.

Comment est le blindage du Liberator par rapport aux autres vaisseaux militaires de sa taille ?


Le Liberator est équipé d’un blindage moyen/lourd pour compenser son armement relativement faible et pour lui permettre d’encaisser les coups lors du transport de véhicules.

La capacité de chargement de 400 SCU correspond-elle uniquement aux baies de chargement internes situées à côté des garages ? Existe-t-il une limitation qui empêche le transport de cargaisons supplémentaires dans les garages ou sur les aires d’atterrissage ?

Je suppose que seule la zone dédiée de 400 SCU reçoit des plaques magnétiques.
Les 400 SCU ne concernent que les soutes internes, qui sont les zones sécurisées pour le fret. Comme ci-dessus, ce qui se passe en dehors de cela est à la discrétion du joueur, bien que cela puisse ne pas être pris en charge par l’ensemble des systèmes du jeu, comme par exemple le fait qu’il ne soit pas sécurisé par des plaques magnétiques.

Quelle est la principale différence d’utilisation entre ce modèle et le M2 ?


La principale différence est que le M2 n’est pas conçu spécifiquement pour transporter des vaisseaux spatiaux, et encore moins plusieurs vaisseaux, ce qui est le rôle clé du Liberator.

Est-ce qu’il sera envisagé de supprimer les exigences relatives aux vaisseaux d’origine lors du chargement de votre propre flotte ?

Par exemple, lorsque nous spawnons le troisième véhicule, le premier véhicule que nous avons spawn disparaîtra.
En fin de compte, oui. Les limitations actuelles ne sont qu’une mesure temporaire.

Existe-t-il un moyen de verrouiller les vaisseaux sur la plate-forme d’atterrissage supérieure pour les empêcher de décoller (disons que quelqu’un veut s’échapper) ? Dans le même ordre d’idées, existe-t-il un moyen de détacher de force un vaisseau s’il s’agit d’un visiteur indésirable ?


Nous n’avons pas de détails spécifiques à discuter concernant le sujet de la sécurité et du griefing potentiel et comment il interagit avec ce vaisseau et d’autres similaires. Mais, les deux scénarios énumérés ici sont des domaines dont nous discutons en interne, en particulier la façon dont nous souhaitons les traiter en utilisant la gamme actuelle et prévue de mécanismes.

Le Liberator est décrit comme ayant une « portée extrême ». Mais comment son endurance se compare-t-elle à celle d’autres transporteurs comme le Kraken et l’Idris ?


Le Liberator a une autonomie « extrême » en vertu de la capacité de ses réservoirs d’hydrogène/quantique par rapport aux autres vaisseaux de sa classe de taille. Cependant, le Kraken et l’Idris sont plus de deux fois plus grands et ont donc une autonomie encore plus grande.

Est-il possible de faire passer des véhicules par la porte de la baie de chargement et de les arrimer sur le pont supérieur à la place des chasseurs ?


C’est possible mais déconseillé, car si la rampe/porte est endommagée, elle ne fonctionnera plus, ce qui la mettra hors service. Vous devrez alors charger et décharger uniquement par la rampe arrière jusqu’à ce qu’elle soit réparée.

Que sont les deux cylindres situés sur le côté latéral de chaque moteur ?


Ils n’ont aucune fonction et ne sont que des éléments de géométrie. (Voir l’image ci-dessous.)

Le vaisseau pourra-t-il traverser des points de saut avec des vaisseaux sur le pont ?


Oui. Si un vaisseau est posé sur le pont, il sera transporté avec le Liberator pendant un saut.

Le Liberator est-il un vaisseau capital tel qu’il est catégorisé dans la matrice des vaisseaux, ou est-ce une erreur d’étiquetage car il n’a pas de composants de classe capitale ?


Le Liberator n’a pas de composants de classe capitale. Bien que ce ne soit pas la seule exigence d’un vaisseau capital (la taille et le rôle jouent également un rôle), le Liberator étant listé comme « capital » est une erreur sur la matrice et devrait dire « grand » à la place.

Où est monté le rayon tracteur, et peut-il être utilisé pour tirer un vaisseau immobile sur le pont et le transporter ensuite ?


Le rayon tracteur est monté dans un compartiment déployable du côté « passager », sous la tourelle supérieure éloignée. Cela lui permet d’avoir une portée sur les pads externes pour faciliter l’atterrissage et le retrait des vaisseaux.

Le Liberator offre-t-il des installations pour loger l’équipage des vaisseaux ou des véhicules transportés ?


Les équipages des véhicules transportés ont accès à leur propre zone dédiée du vaisseau, avec des services de restauration, des casiers, des rangements, une salle de bain et un coin salon.

Article original en Anglais

Auteur

Article précédentDispatches de l’obscurité : le massacre de Neville Lott
Article suivantRoadmap Roundup – 20 octobre 2021

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici