Le poste de vente mentionne des «cibles au sol». Ce véhicule aura-t-il un mode de bombardement au sol ou de tir parabolique pour tirer sur les collines? Faudra-t-il une ligne de visée pour verrouiller des cibles au sol?

Actuellement, toutes les cibles (aériennes ou terrestres) nécessitent à la fois une signature et une ligne de visée suffisamment élevées pour que le Ballista puisse s’y verrouiller. À l’avenir, nous inclurons le ciblage hors de vue en transmettant des données cibles entre les vaisseaux ou via une sorte de “ contrôle d’opérateur avancé ”. Cela permettra aux joueurs de toucher des cibles sans ligne de vue directe et à une distance beaucoup plus grande que ce qui est actuellement possible.

Le Ballista a-t-il une modularité prévue? Remplacer la section arrière par une variante médicale, d’exploration ou de cargaison en ferait un excellent “ rover ” général et qui pourrait être utilisé avec le Carrack.

Pour le moment, aucune variante future n’est prévue pour la production, bien que nous ayons vu de fantastiques suggestions de la communauté. Le rover fourni avec l’Anvil Carrack est un RSI Ursa Rover, pas un nouveau Anvil Rover.

Comment le réapprovisionnement en munitions fonctionnera-t-il? Devons-nous l’amener sur une aire d’atterrissage, ou y aura-t-il à l’avenir des vaisseaux de ravitaillement et des véhicules terrestres? Le Vulcan pourra-t-il réparer et réarmer le Ballista?

Actuellement, le Ballista doit être ramené dans un avant-poste, où il peut être réparé et réarmé. À l’avenir, des véhicules de réarmement et de réparation dédiés (tels que le Vulcan) pourront être utilisés pour soutenir n’importe quel véhicule terrestre, y compris le Ballista.

Une portée de 2000 mètres n’est-elle pas trop courte pour un véhicule anti-aérien?

L’article et la brochure de Jump Point ont été complétés avant que nous ayons confirmé sa portée maximale. Pour le moment, sa portée effective est de 10 000 mètres contre la plupart des combattants (le plus loin que nous ayons tiré est de 9 984 mètres), après quoi il ne peut plus les identifier.
Cependant, le champ de tir n’a pas de plafond car il est purement dû aux émissions systémiques de la cible, il sera donc encore plus loin sur les gros vaisseaux avec des signatures infrarouges ou électromagnétiques élevées.

Quels vaisseaux pourront transporter le Ballista? Un mécanicien sera-t-il en place pour les soulever par câble avec, par exemple, l’ ARGO MPUV ou en utilisant un rayon tracteur (un peu comme comment les chars peuvent être transportés par hélicoptère)?

Dans l’état actuel des choses, il n’y a que deux séries de vaisseaux spécialement conçues pour transporter le Ballista – l’Idris et l’Hercule (par transport, nous entendons le placer entièrement à l’intérieur du véhicule, correctement sécurisé et les portes fermées). Bien qu’elle ne soit pas officiellement conçue pour transporter le Ballista, la rampe de chargement arrière du 890 Jump est suffisamment grande pour l’accueillir également. Les vaisseaux équipés d’un rayon tracteur suffisamment puissant pourront également le déplacer, mais cela comporte un risque plus élevé que de le sécuriser en interne.

Outre les 2 canons S2 inclus sur la tourelle, la page de statistiques répertorie également une tourelle S2 «optionnelle». Qu’est-ce que ça veut dire? Une autre tourelle? Plus d’armes?

Il s’agit d’une erreur dans la page de statistiques qui sera résolue – la tourelle optionnelle mentionnée est la tourelle équipée par défaut.

Quel type d’équipement le Ballista peut-il transporter en plus du lanceur de missiles? Pourrons-nous monter différentes tailles et types de missiles comme 16 missiles S5, 4 torpilles S7, 2 torpilles S8 ou 2 tourelles de canon S8?

À l’heure actuelle, il n’est pas prévu de permettre une modification du chargement de la tourelle ou du type de tourelle qu’elle a équipée. Tout est tout à fait sur mesure pour le véhicule dans sa configuration actuelle et la seule personnalisation réside dans les chargements de missiles eux-mêmes.

Pouvez-vous expliquer comment CIG prévoit d’équilibrer l’air et le sol? À la fois comment vous voyez les différentes classes de vaisseaux et de véhicules se comporter les unes contre les autres et comment vous prévoyez d’atteindre cet équilibre lorsque les véhicules terrestres sont mal dimensionnés en comparaison directe en raison de leur mobilité limitée et de leur petit équipement.

C’est une très bonne question, même si elle mérite plus d’attention que ce qui est possible ici. Nous discuterons plus en détail du combat aérien contre le combat au sol à l’avenir.

Les skins seront-elles achetables séparément? J’ai le skin ‘Snowblind’ mais comme les autres aussi. Cependant, je ne veux pas acheter un autre véhicule.

Les skins sont uniques aux SKU Warbond. Les membres du concierge ont accès au skin Dunestalker et tous les contributeurs ont accès au skin Snowblind. Ces offres à durée limitée ne pourront pas être promises séparément.

Je sais que le Ballista doit être garé pour tirer les torpilles, mais le siège du tireur (celui qui tire les missiles en ce moment) pourra éventuellement basculer entre les torpilles et le canon S2 Gatling et le tirer pendant que le véhicule est en mouvement ? Cela ne semble pas maîtrisé et pourrait être extrêmement utile (et cela semble logique).

Il n’y a pas de plan pour cela pour le moment. La personne qui gère la tourelle de missile (ou le siège du tireur) a un contrôle très spécifique sur cette tourelle uniquement. Le conducteur du véhicule peut conduire et tirer la tourelle Gatling s’il le souhaite.

La page Ballista indique que l’artillerie de missiles peut être utilisée sur des cibles au sol, mais les missiles peuvent-ils «tirer librement» sur la terre sans cible spécifique? Vous aimez cibler le voisinage général d’un lopin de terre?

Tous les missiles du jeu nécessitent actuellement un verrouillage de cible. Nous n’avons aucun projet de tir libre de missiles, mais il se peut que ce soit quelque chose de plus adapté à des munitions moins «intelligentes» à l’avenir.

Le Ballista pourra-t-il intercepter d’autres missiles, comme les torpilles S9 d’un bombardier ou les bombes A2 d’Hercules?

C’est une fonctionnalité que nous voulons que tous les vaisseaux aient à l’avenir, pas seulement le Ballista. Il est essentiel de pouvoir cibler les articles de munitions entrants pour garder intacts les plus gros vaisseaux et les avant-postes terrestres. Bien entendu, le ciblage n’est qu’une partie de l’équation; cela aide certainement à choisir un système d’arme approprié pour l’interception.

Le Ballista ne peut tirer qu’à l’arrêt, mais que se passe-t-il s’il est immobile à bord d’un vaisseau en mouvement? Par exemple, sur un Starlifter, un Kraken ou un Idris?

Le Ballista tirera toujours à bord d’un Starlifter ou d’un Idris en mouvement, même si nous ne sommes pas sûrs que lancer des missiles à l’intérieur d’un vaisseau en mouvement soit la chose la plus sûre à faire! Quant au Kraken, il n’y a aucune raison pour que vous ne puissiez pas tirer de missiles depuis une aire d’atterrissage. Cependant, les chances de toucher un vaisseau ami ou une partie du porte-avions peuvent être assez élevées, en particulier s’il est en mouvement.

Source de l’article original en anglais

Auteur

  • À travers ce journal, nous souhaitons parler de tous les sujets liés à l’univers de Star Citizen. Bien qu’il couvre l’actualité autour du développement, sa vocation réelle est surtout de couvrir le contenu créé par les joueurs eux-mêmes : conflits, politique, diplomatie, guerres de territoires.