kavische

kavische

Le kavische est un hybride de cactus originaire de Yar (Centauri II) et est maintenant endémique à la planète. Après la terraformation de Yar au milieu des années 2800, de nombreuses plantes et cactus ont été semés sur la planète. Quelques cycles plus tard, un nouvel hybride qui sera connu sous le nom de kavische a été découvert poussant avec succès dans le Désert Rouge. En raison de sa coloration rosée et ses magnifiques fleurs nocturnes, le kavische est populaire parmi les amateurs de succulentes et de cactus.

DÉCOUVERTE


Dans les années qui ont précédé sa terraformation, Yar était une planète désertique avec une très fine atmosphère d’hydrogène et d’oxygène, suffisante pour supporter certaines formes de vie, mais pas assez pour permettre aux Humains de vivre à la surface sans un complément d’air. C’était une planète qui n’attirait que les chercheurs en botanique et en entomologie jusqu’à ce qu’une veine de titane soit trouvée dans les montagnes de Shunkai en 2839.

En recevant ce rapport, l’Empire de la Terre (UEE) a autorisé une terraformation minimale de la planète pour faciliter et encourager l’extraction des ressources de la planète.
De nombreuses plantes originaires de la Terre (Sol III) ont été semées sur Yar dans le cadre du processus de terraformation. Les cactus Cereus étaient exceptionnellement adaptés à la planète, se propageant sans l’aide des humains dès que l’atmosphère a été jugée respirable. Cependant, au lieu de de se reproduire uniquement au sein du genre cereus comme prévu, les cactus ont commencé à s’hybrider avec des plantes locales. Parmi ces semis de cactus se trouvait un nouveau type d’hybride, surnommé « kvische cactus » d’après le plateau sur lequel où il a été découvert.

DESCRIPTION ET CYCLE DE VIE


Le kavische s’est avéré vigoureux, même dans l’inhospitalier Désert Rouge, une région aride si vaste qu’elle est visible depuis une orbite planétaire. Elle a pris l’apparence cylindrique, la hauteur imposante et le cycle de floraison de son parent cereus, et la coloration rouge et les épines plus épaisses et acérées de son parent Yar , le cactus hématique.

Sur le long terme, il a surpassé ses deux ancêtres, et a fini par dominer le paysage.
Lorsqu’il arrive à maturité, le kavische produit une grande fleur dont la couleur va du blanc à l’orange en passant par le rouge et le violet, en fonction de la région dans laquelle elle pousse et de la variété de la plante. Cette fleur très parfumée ne fleurit que pendant une nuit.

Des chauves-souris introduites de la Terre et des Yar géants pollinisent les fleurs, qui se referment et se transforment en un fruit riche en eau.
Les oiseaux du désert, les rongeurs et d’autres animaux consomment les fruits tombés et répandent les graines sur une large zone. Les graines tombées restent dormantes jusqu’à ce qu’une pluie rare survienne, à ce moment-là elles germent, établissent des racines et commencent à pousser.

Un kavische complètement mature peut atteindre presque 2,5 mètres de hauteur.


DANS LA CULTURE POPULAIRE


Les habitants de Yar considèrent le cactus kavische comme un symbole de prospérité dans un environnement difficile. Les fermes sont parfois fortement plantées de kavische, à la fois pour dissuader les éventuels intrus et comme point de fierté pour les Yars.

Les prospecteurs qui prévoient de fouiller le désert rouge à la recherche de ressources potentielles à exploiter sont connus pour transporter des feuilles séchées de kavische avec eux pour leur porter chance. Les locaux sont également connus pour créer des bijoux décoratifs ou pour embellir leurs vêtements avec les épines.
Les boutures de kavische sont couramment exportées de Yar vers les collectionneurs de plantes.
Les boutures s’adaptent facilement aux conditions standard des cactus ou des plantes succulentes et s’enracinent dans un sol sablonneux si l’on y met de la terre et s’enracinent dans un sol sablonneux avec très peu d’eau.
Certaines variétés naines de kavische ont été cultivées en dehors de Yar et sont devenues des plantes d’intérieur populaires. Les kavische nains qui produisent des fleurs plus voyantes et plus colorées ont récemment fait leur apparition sur le marché des plantes grâce aux efforts des cultivateurs amateurs.

Le peu d’entretien et la durabilité de cette plante l’ont également rendue populaire auprès des étudiants.